LIVRES

Eva de les mil llunes (2014)
"Eve des mille lunes"

Rosa Cortès, avec des poèmes de Teresa Costa-Gramunt
Ònix Editor


De lune à lune · Qui sommes-nous? Qui êtes-vous? Des instants fragiles d'équilibre? Est-ce que vous les voyez s’évanouir derrière la matière? Vous parlez des débris et de la cendre, de la douleur qui transforme et de la lumière... Mutation de cendres qui deviennent de l'énergie pour habiter le vide qui nous habite? · Votre miroir est le pont qui relie le regard pour construire sur le vide. Votre chambre intérieure vous a permis de tracer des connexions invisibles et de ramasser, de lune à lune, tous les mouvements qui fondent les ombres avec la lumière, comme l'art avec le sentiment et la connaissance. · Du haut du pont, quand vous luttez pour survivre à la maladie, tout se transforme au-delà des métaphores négatives injectées par une société divisée, une société qui sépare les contraires, qui manque de la capacité qui génère la reconnaissance de notre somme intérieure. Lorsque nous avons réussi à briser les frontières que nous-mêmes avons créées pour justifier notre impuissance, le pont -subtil et fort en même temps- devient la vraie scène pour nous transformer. · Entre les images de Rosa Cortés et les poèmes de Teresa Costa-Gramunt, je m'enfonce dans ce livre, "Eva de les mil llunes", où les connexions invisibles qui relient les deux faces de la lune n'existeraient pas sans le mouvement constant, le changement qui multiplie les perceptions diverses du monde. La somme des voix, poétique et visuelle, agit d'une façon solidaire, de même que le regard quand il "rend l'expérience créative" ou lorsque la colonisation d'un corps devient une réflexion sur les rapports humains. Glòria Bosch

 · Presse: Eixdiari.cat · El 3 de vuit
 · Vidéo:


Eva de les mil llunes


Accueil  «  Livres RCM
· Català · Español · English ·
Copyright © 1996-2015 Rosa Cortés i Moliner · BARCELONA · Tous droits réservés
v5.02.15 · FR · Optimisé pour résolutions d'écran de 1024x768 ou supérieures